Pendant le printemps et l’été 2018, le service Biodiversité de la DDTM du Calvados a accueilli avec l’appui technique de l’Agence française pour la Biodiversité une stagiaire (Océane LETELLIER de l’Université d’Angers) pour faire un point précis sur la situation du saumon sur l’Orne et apporter des propositions utiles à l’accompagnement du retour marqué de l’espèce sur ce bassin.

Print Friendly, PDF & Email
Partager

Le retour du Saumon de l’Orne

Pendant le printemps et l’été 2018, le service Biodiversité de la DDTM du Calvados a accueilli avec l’appui technique de l’Agence française pour la Biodiversité une stagiaire (Océane LETELLIER de l’Université d’Angers) pour faire un point précis sur la situation du saumon sur l’Orne et apporter des propositions utiles à l’accompagnement du retour marqué de l’espèce sur ce bassin.

Le lien est montré entre les actions de restauration de la continuité écologique et des habitats, amplifiées sur l’Orne depuis une dizaine d’années, et le retour du saumon (près de 900 adultes en 2016). Aujourd’hui, ce bassin possède les plus importantes surfaces de production de Normandie. Il est donc essentiel de mettre en place des mesures d’accompagnement permettant de consolider cette évolution et d’atteindre durablement la limite de conservation de cette population retrouvée.

Sont notamment proposés :

  • La consolidation des axes migratoires, incluant le contrôle des dispositifs de franchissement montée et dévalaison
  • La régulation des pratiques de pêche illicites, de l’estuaire aux frayères
  • La poursuite de la réduction de l’empreinte physique des ouvrages pour libérer les écoulements et les habitats de frayères et nurseries spécifiques.
  • Le développement d’une gestion conservatoire de ces habitats par rapport aux usages du cours d’eau.

 

Le retour du saumon sur l’Orne témoigne d’un renouveau des fonctionnalités du bassin ; il peut encore s’amplifier et sera donc attentivement accompagné.

 

L’Orne à Grimbosq

Leave a reply