Dans le cadre du projet SAMARCH (SAlmonid MAnagment Round the CHannel), NGM et L’INRA ont effectué des prélèvements génétiques sur des juvéniles de truites farios.

 

Print Friendly, PDF & Email
Partager

Pêche électrique de juvéniles de truites dans le cadre du projet SAMARCH

Dans le cadre du programme SAMARCH et afin d’améliorer les connaissances sur les truites de mer, l’INRA réalise des prélèvements génétiques sur les juvéniles (0+ et 1+) de truites sur une vingtaine de bassins versants côtiers de la Manche (du Finistère au département du Nord). Le but de ces manipulations est de réaliser une carte génétique des truites issues de bassins côtiers de la Manche afin de pouvoir identifier à l’aide d’un prélèvement d’écaille le lieux de naissance d’une truite de mer adulte.

En Normandie occidentale, Normandie Grands Migrateurs a organisé les pêche électriques réalisées par les Fédérations de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique du Calvados et de la Manche, les prélèvements ont été effectués sur site par l’INRA.

Pêche électrique sur la Sienne

L’échantillonnage concerne une trentaine d’individus par bassin versant, sur lesquels un prélèvement de nageoire pelvienne est effectué pour en faire l’analyse génétique.

Prélèvement d’un échantillon de nageoire pelvienne sur un juvénile de truite fario

 

Leave a reply