02 31 34 63 30facebook

Le Saumon atlantique

Le Saumon atlantique (Salmo salar), espèce emblématique des rivières de Normandie, est une espèce anadrome  amphihaline : son cycle biologique se déroule alternativement en eau douce et en mer.

saumon

Les saumons naissent en eau douce. Les jeunes saumons restent 1 à 2 ans dans les cours d’eau avant de dévaler vers la mer pour grossir durant 1 ou plusieurs années. Puis, les géniteurs remontent les fleuves pour se reproduire. Les plus âgés (et les plus grands) sont de meilleurs reproducteurs, ils sont appelés saumons de printemps car ils colonisent les eaux douces majoritairement au printemps après avoir passé “plusieurs hivers de mer”. Les géniteurs qui reviennent après seulement un an en mer sont appelés communément des castillons ou poissons d’un hiver de mer. La reproduction a lieu en décembre et janvier selon les conditions hydrologiques. Les frayères se trouvent dans des secteurs courants à granulométrie grossière. Elles sont donc généralement situées en amont des bassins versants. La majorité des saumons meure après la reproduction.

Cycle biologique du Saumon atlantique
Cycle biologique du Saumon atlantique

Cette espèce exige une libre circulation entre ses zones de reproduction, la plupart du temps situées dans les parties amont des cours d’eau, et la mer mais également une certaine quantité d’habitats favorables de qualité pour permettre une production suffisante en juvéniles (Mills, 1989; Bardonnet & Baglinière, 2000).

Principales zone de grossissement du Saumon atlantique
Principales zone de grossissement du Saumon atlantique

Le saumon (comme la truite de mer) a développé une stratégie de la performance très spécialisée, maximisant la croissance. Néanmoins, Comme toutes les espèces diadromes, le Saumon atlantique a très fortement souffert de l’impact des activités humaines. La multiplication des obstacles sur les rivières mais également la dégradation de la qualité de l’eau et la réduction des habitats disponibles associées quelques fois à des taux d’exploitation inadaptée ont conduit à une régression de l’aire de répartition et une diminution de l’abondance des stocks (Fontenelle, 1975 ; Saunders, 1981; Baglinière et al.. 1990; Parrish et al., 1998 ; Porcher & Baglinière, 2001).

En France, cet état de fait qui perdure depuis le milieu du XIXème siècle s’est traduit par une quasi disparition de l’espèce des grands fleuves, tels que la Loire, le Rhin, la Seine, la Garonne et la Dordogne (Thibault, 1994). le saumon ne colonise plus actuellement en France qu’une trentaine de cours d’eau dont la plupart se trouvent dans dans le Massif Armoricain (Bretagne et Normandie) dans les Pyrénées Atlantiques et en Auvergne.

Le saumon atlantique est classé comme vulnérable en France par l’Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN).

niveau de menace du saumon d'atlantique

Print Friendly, PDF & Email

Site réalisé par par Mediapilote Caen - Mentions légales