02 31 34 63 30facebook
Nbres de juveniles 0+0<=7[8-15][16-30][31-60][>60]

Estimation de l’abondance en juvéniles de Saumon atlantique par pêche électrique

Un suivi par pêches électriques des juvéniles de saumon de l’année, aussi appelés « tacons 0+ », est réalisé chaque année, par la Fédération de la Manche pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique sur plus d’une centaine de stations réparties sur les départements de la Manche, du Calvados et de l’Orne.

Le principe est d’attirer les poissons grâce à un courant électrique et de les capturer vivants afin de déterminer leur taille et le nombre d’individus. Les poissons sont ensuite remis vivants à l’endroit de leur échantillonnage. Ces pêches de sondage sont réalisées sur des radiers (habitats spécifiques aux juvéniles de saumon de l’année) selon un protocole standardisé qui permet d’obtenir un indice d’abondance pour 5 minutes de pêche effective (Prevost et Baglinière, 1995).

Ces pêches annuelles permettent de connaître le succès de la reproduction en estimant la production naturelle de juvéniles et de vérifier la fonctionnalité des zones favorables aux juvéniles.

Résultats 2018

Selon le rapport de suivi réalisé par la Fédération de la Manche pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, les résultats du recrutement subrégional de cette année 2018 sont globalement mauvais. Ce recrutement donne le 14ème plus faible sur 17 années de suivi, très en dessous de la moyenne depuis 2002. L’apparition d’une période de souffrance estivale (étiage sévère) a pu jouer. Un faible retour de géniteurs est également supposé.

La Sée et la Sienne sont les principaux contributeurs subrégionaux. Nos données mettent en évidence que l’ensemble des réseaux non cloisonnés ou équipés ont été colonisés mais avec, sur la plupart des systèmes, des effets de “bordures de B.V.” : la plupart des affluents et des zones situées en amont contribuant considérablement moins que les cours principaux. Même si nombre de freins à la migration des géniteurs ont été levés depuis une dizaine d’années, et des surfaces favorables à la reproduction du Saumon atlantique reconquises, une quantité encore significative reste stérile par inaccessibilité physique, ce qui emporte des risques difficiles à évaluer sur la résilience des métapopulations. Autant de facteurs unitaires et discrets qui, accumulés, par addition simple ou effet de synergie, grèvent globalement la résilience du système.

Print Friendly, PDF & Email

Site réalisé par par Mediapilote Caen - Mentions légales