02 31 34 63 30facebook

Les aloses

Les aloses présentent une silhouette très semblable à celle d’une sardine ou d’un hareng, ses proches cousins. Les aloses se reconnaissent en particulier grâce aux taches noires alignées sur les flancs, à leurs grandes écailles et à la présence d’une carène ventrale (sorte de bourrelet dur sur le ventre). Deux espèces du genre Alosa sont présentes en Normandie : la Grande alose Alosa alosa et l’Alose feinte Alosa fallax. Pour les distinguer de façon certaine, il est nécessaire d’examiner l’alignement des écailles sur la ligne latérale et d’ouvrir grand la bouche pour observer la densité des branchiospines. L’alose feinte dépasse rarement 64 cm de longueur totale alors que la grande alose atteint fréquemment 70 cm.

alose

Les aloses séjournent en mer avant de remonter les fleuves pour s’y reproduire. L’Alose feinte colonise les parties inférieures des cours d’eau et les estuaires alors que la Grande alose fraie sur les parties moyennes. La ponte a lieu la nuit entre mai et juillet. Les couples d’aloses ont alors un comportement très particulier, ils effectuent des ronds à la surface de l’eau qui produisent des éclaboussures sonores appelées bulls. Un bull correspond ainsi à l’expulsion et au mélange des gamètes mâles et femelles. Après incubation et métamorphose des larves, les juvéniles appelés alosons passent plusieurs mois en rivière et en estuaire avant de rejoindre la mer où leur croissance va durer de 2 à 6 ans en fonction de l’espèce et du sexe.

Cycle biologique de la Grande alose
Cycle biologique de la Grande alose

Les aloses sont bonnes nageuses. En revanche, elles ne sont pas aptes au saut, la construction de barrages et de seuils dans les cours d’eau a donc porté un coup fatal à ces espèces qui n’avaient alors plus la possibilité d’atteindre les sites de fraie. C’est notamment ce qui a conduit à la raréfaction de l’espèce sur de nombreux bassins versants français et à la chute des effectifs.

alose

Les deux espèces d’aloses présentes en Normandie sont classées comme vulnérables en France par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

espece menacée l'alose
petit-poisson

Print Friendly

Site réalisé par par Mediapilote Caen - Mentions légales